Qu’est-ce que l’ostéopathie?

L’ostéopathie est une science naturelle de la santé, fondée sur la connaissance précise de l’anatomie et de la physiologie du corps humain.

Elle utilise tous les moyens diagnostiques possibles dans le but de mettre en évidence tous les troubles mécaniques du corps humain (dysfonctionnements, absence de mobilité des tissus, ptoses, déformations et blocages divers), entrainant une altération de l’équilibre de santé.

La méthode ostéopathique, par sa pratique manuelle, utilise les forces vitales du corps en exploitant au mieux les ressources inhérentes de l’individu, en tenant compte des problèmes présentés et en les replaçant dans la globalité et leur environnement.

L’ostéopathie est une méthode thérapeutique manuelle qui s’emploie  à déterminer et à traiter les restrictions de mobilité appelées « blocage » ou « lésions ostéopathiques », les malpositions et déformations qui peuvent affecter une partie ou l’ensemble des structures du corps.

Toute perte de la mobilité des articulations des muscles des ligaments ou des viscères peut provoquer un déséquilibre de la circulation du sang et de l’énergie nerveuse susceptible de créer des troubles de l’état de santé plus ou moins importants.

La main de l'ostéopathe, en se référant en permanence à l’anatomie, évalue la qualité des tissus modifiés et fait le choix du geste technique libérateur adapté.

Son investigation recherche non seulement la « lésion ostéopathique » siège du problème, mais aussi les lésions secondaires proches ou situées à distance.

Il existe une grande diversité de techniques manuelles toujours adaptées et non traumatisantes. Les mains, expression et prolongement des connaissances médicales de l’ostéopathe, rétablissent un équilibre corporel par des gestes appropriés. Cette restauration de la mobilité stimule vos mécanismes d’autorégulation afin de vous permettre de retrouver votre équilibre , de favoriser son pouvoir d’auto guérison et de retrouver sa santé.

Andrew Taylor StillLe père de l’ostéopathie, Andrew Taylor STILL était le premier médecin à comprendre les interrelations entre les systèmes du corps.

En 1874, il rompt avec la médecine traditionnelle de son époque, puise dans la médecine grecque, égyptienne, indienne et se rend compte que l’équilibre de la santé passe par l’équilibre du squelette.
En 1900, un de ses disciples, William G. SUTHERLAND (1872-1954), diplômé de la première école américaine d’Ostéopathie, découvre l’Ostéopathie crânienne.

Andrew Taylor STILL enseigne l’Ostéopathie et crée la première école à KIRSKVILLE, petite ville du Missouri, puis John M. LITTLEJOHN, son élève qui a fondé celle de CHICAGO, ouvre en 1918, à LONDRES, la British School Of Osteopathy.

Ce n'est qu'en 1950 qu'un Ostéopathe français de formation anglaise Paul Gény, fonda la première École Française d'Ostéopathie qui dès sa création connut un succès important.